topblog Ivoire blogs

vendredi, 22 janvier 2016

Règlement diplomatique des affaires SORO et COMPAORE : ROCH KABORE dit encore NIET à DRAMANE Ouattara

roch-kabore-yayi-boni-300x160.jpg

Ouattara- Kaboré, rien ne va plus. Selon une source diplomatique proche du dossier, le torchon brûlerait en ce moment entre les deux chefs d’Etats. Leurs divergences seraient totales concernant les deux mandats d’arrêts internationaux émis par le Burkina Faso contre l’ex-président Blaise Compaoré, réfugié à Abidjan, et le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Selon cette même source, le Président Roch Kaboré souhaite qu’on laisse la justice burkinabé faire son travail dans ces deux affaires. Pas question pour lui de règlement de ces affaires par voie diplomatique, car il s’agit de mort d’homme. Tout le contraire de que préconise le Président ivoirien Alassane Ouattara, un règlement diplomatique de ces affaires. Yayi Boni appelé en pompier

En effet, après l’échec de sa première tentative lors de l’investiture du Président Roch Marc Christian Kaboré (le tête-à-tête entre les deux hommes n’avait pas eu lieu), le chef de l’Etat ivoirien vient de remettre de couvert à la faveur de l’attaque jihadiste qui a frappé vendredi dernier, Ouagadougou et le Nord du burkina. Cette fois, le Président béninois Yayi Boni, a été appelé en renfort pour jouer les pompiers. Arrivé lundi à Ouagadougou pour officiellement apporter sa solidarité et sa compassion au peuple burkinabé, il a surtout mis à profit sa présence dans la capitale burkinabé pour évoquer les mandats contre Compaoré et Guillaume Soro, et appeler à un règlement diplomatique de ces deux affaires, à la demande de son homologue ivoirien.

Le Président burkinabé aurait poliment décliné l’offre, arguant en privé n’avoir pas de leçon à recevoir de la part d’un chef d’Etat passé maître dans l’art de juger ses opposants, voire de les extrader, soit en Côte d’Ivoire, soit à la Cour pénale internationale. Il préfère donc lui aussi qu’on laisse la justice burkinabé faire son travail comme en Côte d’Ivoire, et souhaite qu’on s’en tienne désormais à là. Ambiance. Le lendemain mardi, c’est un Yayi Boni qui atterri à Abidjan, où est chaleureusement accueilli par son homologue ivoirien. Officiellement, les deux hommes ont parlé de « une mutualisation des efforts communautaires » pour lutter contre le phénomène du terrorisme en Afrique de l’Ouest « qui est en train de faire tâche d’huile avec les dernières attaques » au Burkina.

12:47 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Bénin : Le 1er ministre Lionel Zinsou (candidat à la présidentielle du 28 février 2016) déclare : « L’Afrique n’appartient pas aux Africains. L’Afrique appartient à l’Europe » (Vidéo FR)

4657700_6_c36f_lionel-zinsou-president-de-pai-partners-a_5d550c20eb24f2457f5bf0516f723444.jpg

 

Bénin : Le 1er ministre Lionel Zinsou (candidat à la présidentielle du 28 février 2016) déclare : « L’Afrique n’appartient pas aux Africains. L’Afrique appartient à l’Europe » (Vidéo FR)

Une vidéo datant de mai 2011, dans laquelle l’actuel Premier ministre béninois et candidat à la présidentielle du 28 février évoque les relations entre l’Afrique et l’Europe, crée un début de polémique à Cotonou. Décryptage.

La vidéo circule depuis le 19 janvier sur les réseaux sociaux. Elle est tirée d’une intervention de Lionel Zinsou le 21 mai 2011 lors d’un séminaire de l’Union pour un mouvement populaire (UMP, parti créé en 2002 et renommé Les Républicains en 2015) sur « Les valeurs et la mondialisation ». Il évoque pendant un long moment les relations entre l’Afrique et l’Europe. Zinsou y déclare notamment que « l’Afrique appartient à l’Europe ». Ce passage, repris en boucle sur les réseaux sociaux, crée un début de polémique. Est-elle fondée ?

L’actuel Premier ministre béninois et candidat à la présidentielle du 28 février est alors à la tête du fonds d’investissement français PAI Partners. Il s’adresse à un public français et intervient dans un contexte où, en France, la montée en puissance de la Chine sur le continent inquiète. Devant son auditoire, Zinsou se veut rassurant. « L’Afrique est le seul continent sur lequel la France a un excédent commercial, dit-il. L’Europe et la France ont un atout : l’Afrique pense en français ou en anglais, elle achète des marques européennes et c’est totalement naturel. »

L’Afrique « n’appartient pas encore aux Africains »

Puis, il poursuit : « Mais il y a quelque chose de plus important, c’est que l’Afrique appartient à l’Europe. Elle n’appartient pas à la Chine ou à l’Inde. Et, chose un tout petit peu plus préoccupante, elle n’appartient pas encore aux Africains. »

Il conclut son allocution par ce commentaire, qui pourrait être moins apprécié d’un point de vue africain : « Les présidents français ont un don pour donner à penser aux Africains que la France est toujours le porte-parole et le défenseur de l’Afrique. Il faut jouer de ça parce qu’il y a beaucoup plus d’Africains qui parlent le français que de Français. »

Vincent Duhem

Source: Jeune Afrique

Zinsou étaye son propos par le fait que les pays ayant investi le plus de stock de capital sur le continent sont la Grande-Bretagne et la France, la Chine n’arrivant qu’en 7e position derrière la Grèce et le Portugal. « Qui possède les mines ? Qui possède le pétrole, les produits agricoles, l’immobilier ? C’est l’Europe », continue le banquier franco-béninois.

 

12:14 Écrit par Lavane Murphy dans Blog, Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

CÔTE D'IVOIRE: COMMUNIQUE DE LA CICI

3.jpg


Au sortie d'une Assemblée Générale extraordinaire tenue ce jour mercredi 20 janvier 2016 , le bureau de la CICI decide :
1 - Le retrait pur et simple de la CICI de la CNC .
2 - La CICI, souhaite bon vent à la nouvelle direction ;
3 - La CICI , remercie tous les Ivoiriens qui continuent de nous faire confiance;
4 - La CICI demande pardon à tous les Ivoiriens pour l'espoir suscité en elle à l'avènement de cette grande plate forme qu'est la CNC mais qui malheureusement n'a pu relever les défis de l'unité et du militantisme vrai en son sein ce qui a produit son échec.

Pour la coalition des indignés de Côte d’Ivoire
le Secrétaire Général
GUEHI MARC JORIS

11:58 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg