topblog Ivoire blogs

jeudi, 07 janvier 2016

Côte d'Ivoire: Pendant que les ivoiriens meurent de faim Sécurité intérieure le sinistre Hamed Bakayoko s'offre une cagnotte de 400 Milliards de Francs CFA

hameddepute-0006.jpg

« La situation sécuritaire en Côte d’Ivoire sera toujours préoccupante, elle le reste toujours (…) Dans nos pays il ya une faillite du système sécuritaire », a déclaré mercredi 06 janvier 2016 Hamed Bakayoko au sein de l’hémicycle ivoirien. Cuisiné pendant un peu plus de 3 heures par les députés membres de la Commission Sécurité et Défense, le ministre de la sécurité a reconnu en outre que beaucoup reste à faire dans le domaine sécuritaire…

Notamment au niveau de la formation, des équipements, du recrutement, du traitement du personnel. Des aveux de taille qui montrent si besoin en était encore que la Côte d’Ivoire est loin d’être un pays viable sous l’ère Ouattara. Il aura fallu 03 heures de débat houleux et de palabres pour que le projet de loi portant programmation de la sécurité Intérieure 2016 -2020 conduit par M. Bakayoko puisse être adopté.

DÉBATS HOULEUX, DÉPUTÉS IMPUISSANTS…

C’est le premier du genre en Côte d’Ivoire, car par le passé on parlait de loi de programmation militaire. Il reste maintenant l’adoption en plénière. Le budget global est d’un montant de 390 milliards FCFA. Ce budget ne prend pas en compte la Gendarmerie Nationale.

Cette loi pour le Ministre d’Etat, de l’Intérieur en charge de la sécurité il est important car constitue « une feuille de route sur 05 ans». Elle a pour objectifs entre autre le renouvellement des équipements, la reconstruction des structures d’accueil, l’amélioration des conditions de vie du personnel, le recrutement du personnel, une restructuration en profondeur de notre armée.

Le Ministre Hamed Bakayoko malgré la montée en puissance des menaces terroristes, reste quelque peu optimiste sur la capacité de notre pays à juguler ce fléau et le grand banditisme dans notre pays. « Aujourd’hui les Ivoiriens peuvent dormir tranquille, il peut avoir ça et là quelques difficultés mais la sécurité se consolide et la Côte d’Ivoire est de plus en plus à l’abri des situations catastrophiques » a conclu le sécurocrate ivoirien.

Il convient de préciser que Hamed Bakayoko est allé défendre cette loi devant les députés après avoir demandé l’autorisation du Chef de l’Etat par le biais du secrétaire général du Gouvernement, car depuis mercredi 06 janvier 2016 le Gouvernement a démissionné et seul le Premier Ministre Duncan qui a été reconduit.

 

15:40 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.