topblog Ivoire blogs

mercredi, 06 janvier 2016

Le président du Faso, Roch Marc a nommé Rosine Sori Coulibaly comme Premier ministre du Burkina Faso.

8752082-13833911.jpg

L'information a circulé mardi dans l’après-midi sur certains réseaux sociaux et reprise par certaines presses en ligne dont Le faso.net, avant d’être confirmée par un decret présidentiel.

Après avoir travaillé comme économiste au Ministère de la planification et du développement économique du Burkina et au Conseil Economique et Social, Mme Sori Coulibaly est entrée dans le système des Nations-Unies où elle a travaillé au compte du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).Née en 1958, la désormais PM du Burkina Faso est mariée et mère de deux enfants.

Rosine Sori Coulibaly était précédemment la Représentante-résidente du PNUD au Bénin depuis 2014. En plus de ce poste, elle assure la coordination du Système des Nations unies au Bénin.Cette fonctionnaire du PNUD a aussi occupé des postes à Lomé au Togo et au Burundi.

Elle est titulaire d’une maîtrise en économie du développement de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal, et détient un diplôme de troisième cycle en macroéconomique et planification de l’Institut des Nations-Unies pour le développement économique et la planification.

Du coup, Mme Sori est la première femme Chef de gouvernement au Burkina Faso. Sa nomination vient mettre fin à une longue attente. En effet, les Burkinabè commençaient par s’inquiéter sur l’absence d’un Premier ministre (PM), plus d’une semaine après la démission de l’équipe gouvernementale de la transition.

Beaucoup de citoyens burkinabè, face à cette situation ‘’inattendue’’, se demandaient ce qui se passait exactement pour que la désignation d’un chef de gouvernement prenne autant de temps.

Le Premier ministre de la transition, Yacouba Isaac Zida a rendu sa démission, ainsi que celle du gouvernement de la Transition, le lundi 28 décembre dernier, conformément aux règles en la matière.
Le président nouvellement élu, Roch Marc Christian Kaboré, a été investi, le mardi dernier, en présence de neuf chefs d’Etat africains.

Le lendemain, les députés issus des législatives du 29 novembre 2015, ont tenu leur séance inaugurale au cours de laquelle leurs mandats ont été validés avant de procéder à l’élection de Salif Diallo comme président de la nouvelle Assemblée nationale (AN).

La nomination du nouveau chef du gouvernement est venue édifier les Burkinabè sur l’identité de la troisième personnalité du pays, après le président du Faso et le président de l’AN.

Le gouvernement que Rosine Sori Coulibaly va composer sera connu dans les tous prochains jours.

10:14 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.