topblog Ivoire blogs

lundi, 28 décembre 2015

Affaire "Tentative d'évasion de Dienderé et Bassolé": Il s'agissait d'une grosse opération de déstabilisation du Burkina

kafando retour_0.jpg

Après des investigations poussées sur la tentative de libération des présumés putschistes, les fins limiers des forces de sécurité commencent à découvrir ce qui semble une grosse opération de déstabilisation du pays.
En effet, loin du simple fait de vouloir libérer les putschistes du 16 septembre, le projet visait à s’attaquer aux forces loyalistes qui sont intervenues pour libérer le Camp Naaba Koom 2. L’opération avait été planifiée par des militaires de l’ancien RSP pour s’attaquer au Camp Naaba Koom 2, le Camp Paspanga de la Gendarmerie, l’Armée de l’Air, l’Armée de terre, etc., avant de se rendre au Camp Lamizana pour libérer les détenus de la MACA. Ils projetaient de passer à l’acte le 25 ou le 30 décembre. Tous les présumés auteurs ont été identifiés, des arrestations ont été opérées, dont le cerveau de l’affaire, et se poursuivent.
Les éléments de l’ex-RSP doivent comprendre une bonne fois pour toute que si le peuple a accepté leur repentir, ils doivent également rentrer définitivement dans les rangs. Tout cela participe à la cohésion au sein des forces armées et au niveau de la Nation pour un futur heureux du pays. Il n’y a pas lieu de vouloir se venger de quoi que ce soit. Ils n’ont pas été recrutés dans l’Armée pour servir un homme ou un régime mais pour défendre la Nation. Des projets du genre doivent être bannis de leur tête car leur mise à exécution n’a pas de chance de réussir sauf à déstabiliser le pays. Ils ne feront qu’en rajouter à la douleur de leurs familles.

Source: Les Echos du Faso

 

10:48 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.