topblog Ivoire blogs

vendredi, 04 décembre 2015

Attaque à Grabo (Olodio): RFI confirme les soupçons du complot contre Laurent Gbagbo en insinuant que les auteurs sont de pro-Gbagbo

20151204_aujourdhui_1005.jpg

Deux jours après les attaques perpétrées par des assaillants venus, dit-on du Libéria, contre une position des FRCI située dans la localité de Olodjo, les ivoiriens sont toujours à se demander qui pouvait en être l’auteur et quel pourrait en être le motif.

Dans la foulée, plusieurs personnes ont laissé supposer que ce acte ne serait que l’un des avatars de la guerre de succession que se livrent les hommes de Ouattara depuis que ce dernier a annoncé son retrait des affaires avant la fin de son mandat. D’autres encore ont insinué que cette attaque ne peut être que l’œuvre de Soro Guillaume dont l’objectif d’attirer l’attention de ceux qui essaient de l’acculer avec l’affaire des écoutes téléphoniques qu’il a encore la capacité de faire mal. Ces derniers n’hésitent d’ailleurs pas à soutenir leur position en s’appuyant sur le message “prémonitoire” écrit par Doumbia Major, un ex-ami de Guillaume Soro, sur sa page facebook. Message dans lequel il prevenait que Soro Guillaume commettrait un acte semblable à celui de Grabo pour “déplacer les problèmes”.

Doumbia Major à propos de Soro Attaque à Grabo (Olodio): RFI confirme les soupçons du complot contre Laurent Gbagbo en insinuant que les auteurs sont de pro Gbagbo

Le complot contre le Président Gbagbo se pr.

Un dernier groupe de personnes se demarquant des analyses présentées plus Haut s’interrogent toutefois de la période à laquelle cette nouvelle attaque a lieu. Car curieusement, la plupart des attaques contre des positions militaires ont toujours eu lieu à la veille des proces annonces du président Laurent Gbago. Ces persoones n’ont apparemment pas eu tord de se poser la question, car le cercle du pouvoir et celui des média francais a déjà franchi le Rubicon pour attribuer l’attaque à des pro-Gbagbo. En effet, le confrère, citant les autorités ivoiriennes indiqueque dès lors que «les assaillants seraient venus du Liberia. La frontière est à peine à dix kilomètres d’Olodio ….. l’une des pistes des enquêteurs pourrait donc aussi être celle de fidèles de Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien.» C’est dire que la piste Guillaume Soro est désormais officiellement abandonnée.

Rappelons que l’attaque surprise contre les FRCI ont occasionné au moins 11 morts, dont 7 tués dans les rangs des FRCI et 4 chez les assaillants. Plusieurs blessés seraient aussi enrégistrés.

Eburnienews.net

12:27 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.