topblog Ivoire blogs

jeudi, 19 novembre 2015

Russie : L’ennemi ne s'appelle pas Assad

151113031638_vladimir_putin_512x288__nocredit.jpg

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que les pays occidentaux doivent renoncer à exiger le départ du président Bachar al Assad comme un préalable pour unir leurs forces avec la Russie contre les militants de l'Etat islamique.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre libanais des Affaires étrangères à Moscou mercredi, Lavrov a déclaré que l'Occident montrait des signes de changement de sa position après les attaques meurtrières de vendredi dernier à Paris.

‘’J'espère que le changement dans la position de nos collègues occidentaux, qui, malheureusement, n'a pu se produire qu'à la suite de terribles actes de terreur, se propage à d'autres partenaires occidentaux. Cela signifie que la vraie bataille contre l'État islamique ne peut être gagnée une fois que le sort de Bachar al-Assad sera clair, donc que cette position soit mise de côté ", a estimé M. Lavrov.

Il estime que ça serait une grave erreur de permettre que le désaccord sur le sort de Bachar al-Assad entrave les efforts pour lutter contre l'État islamique.

Parlant à la BBC, le chef de service des renseignements et de la sécurité dans le Kurdistan irakien, Masrour Barzani, a dit espérer que ‘’les attentats meurtriers de Paris vendredi sonnaient comme un appel de réveil pour les gouvernements occidentaux, pour les inciter à se concentrer sur l'éradication du groupe Etat islamique’’.

‘’Nous espérons que ça va contribuer au changement et qu'il y aura plus d'implications et d'engagements de la communauté internationale, de savoir qu'elle a à faire face à ce défi, et éradiquer l'Etat islamique pour s'assurer que ces activités terroristes ne puissent pas se répéter’’, a-t-il déclaré.

Il ajoute que ‘’si les terroristes sont négligés et qu'on ne maintient pas la pression sur eux, ils peuvent toujours se réorganiser et poser la même menace comme ils le font’’.

Mercredi, l'Etat islamique a indiqué dans son magazine de propagande sur Internet avoir exécuté deux otages, un Chinois et un Norvégien, deux mois après avoir réclamé une rançon pour leur libération.

 

bbc.com/afrique

17:38 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.