topblog Ivoire blogs

mercredi, 18 novembre 2015

COTE D’IVOIRE :Guillaume soro déjà lâché par les Ouattaristes ?le quotidien » Le Patriote, affiche aujourd’hui une certaine distance dans cette affaire de conversation téléphonique, »

fb2ac98a94090a916fdbb0b21b285daa.jpg

Face à une communauté internationale de plus en plus friande de dirigeants « blancs comme neige »,Alassane Dramane Ouattara pour sauver sa face, pourrait être tenté de se défaire de ses collaborateurs devenus trop encombrants au fil du temps avec des scandales.

Alors qu’il se bat pour donner à son équipe une image beaucoup plus en adéquation avec les exigences de la démocratie, l’écart de conduite de Guillaume Soro et de ces ex-Com’zones parachutés à la tête d’institutions de la République désorganise l’action du premier des ivoiriens. Habituellement prompte à protéger tous les proches collaborateurs d’Alassane Ouattara, le quotidien Le Patriote, affiche aujourd’hui Une certaine distance avec Soro dans cette affaire de la conversation téléphonique, signe non négligeable de l’entrée en délicatesse de ce dernier avec tout le reste du

Clan.

. Vers la fin du « Che Bogota » (le surnom attribué à Soro) ?Guillaume Soro qui a assumé la rébellion armée, qui a facilité l’arrivée au pouvoir d’Alassane Ouattara se laissera-t-il dégommer aussi facilement? La question reste posée..

Birahima Ouattara, frère cadet du président Alassane Ouattara, en charge entre autres des services de renseignement, s’est entretenu durant deux heures à Ouagadougou avec le Premier ministre burkinabé Yacouba Isaac Zida.

Même si, rien n’a filtré de ce face-à-face tendu, on imagine que l’échange a porté sur l’épineuse question de l’implication de Guillaume Soro dans le coup d’Etat manqué de Gilbert Diendéré.A

Toujours est il que Birahima Ouattara, qui n’a pas rencontré le président de la transition Michel Kafando, avait le visage fermé à sa sortie, selon une source sécuritaire qui affirme qu’il s’est aussitôt envolé pour Abidjan.

Afrique Jeune 24

16:52 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Un cadavre va mourir.

Écrit par : Djager | mercredi, 18 novembre 2015

Quand le Parlement Britanique rend hommage au père de la révolution démocratique ivoirienne Guillaume Soro.
Des petits esprits malins, adeptes de la propagande noire (techniques de diffamation, de mensonges grossiers et de calomnies abjectes) ont depuis un certain temps, prit le plaisir sinistre et diabolique de souiller, de ternir et de dénigrer l’honorabilité de Guillaume Soro, le père de la révolution démocratique ivoirienne. Ces apprentis sorciers politiques ne manquent pas d'imagination quand il s'agit de produire du faux pour intoxiquer et manipuler a outrance la conscience collective de l'opinion sur celui qui a fait tomber le régime de haine imbécile de la tyrannie salace de Gbagbo Laurent, le socialiste messianique.
Mais a chaque fois qu'ils ourdissent des coups bas au fond du sous-sol des laboratoires de leur monde obscurantiste, la forte lumière de la vérité vient éclairer les esprits et élever encore plus haut, l'estime et la reconnaissance de l'opinion, du peuple envers la victime de leur machination diabolique. ‪#‎Lenine‬ ne disait-il pas : '' Du vivant des grands révolutionnaires, les classes d'oppresseurs les récompensent par d'incessantes persécutions; elles accueillent leur doctrine par la fureur la plus sauvage, par la haine la plus farouche, par les campagnes les plus féroces de mensonges et de calomnies.''
En effet, croyant diffamer et dénigrer Guillaume Soro aux yeux du monde en fabriquant un montage grossier de la plus ordurière des manières, ils auront contribuer a augmenté la cote de popularité du chef du Parlement ivoirien.
N'est-ce pas le célèbre et prestigieux Parlement Britanique né du '' Magna Carta Libertatum'' de 1215, qui vient d'inviter le PAN Guillaume Soro en visite officielle du 22 au 28 Novembre 2015 au Royaume-Uni?
Le ''Magna Carta'' qui symbolise la Liberté, cette même liberté que Guillaume Soro a arraché par son noble, légitime et universel combat aux mains tyranniques de Gbagbo Laurent.
Le Magna Carta qui énonce des principes importants qui constituent la base de nombreuses notions de la vie démocratique actuelle, soit la primauté du droit, la garantie contre les arrestations arbitraires, le droit à un procès avec jury et la protection des ressources naturelles communes et des droits des femmes. Ne retrouve-t-on pas les valeurs fondamentales de la démocratie, de l’état de droit et de la liberté que Guillaume Soro a vaillamment défendu au prix de sa vie en Cote d'Ivoire sous le joug de la dictateur de Gbagbo?
Guillaume Soro ne s'est-il pas battu pour les les plus faibles, les démunis et l’amélioration constante de vie et d’étude des élèves et étudiants de Cote d'Ivoire depuis le petit séminaire de Katiola et a la FESCI?
N'est-ce pas ce célèbre Parlement qui comprend la célébrissime Reine, la Chambres des Lords et la Chambre des Communes, haut lieu de la démocratie qui rend hommage a la jeune démocratie ivoirienne ?
Aux détracteurs impénitents de Guillaume Soro, vous pouvez toujours peaufiner vos intox et calomnies abjectes et même intensifier la cadence, mais vous ne réussirez jamais a nuire ou souiller au sacerdoce du charisme du leader Guillaume Soro, basé sur la vérité, la justice et la liberté. Le Président de l’Assemblée nationale de Cote d'Ivoire, Soro Guillaume Kigbafori continuera de toujours hisser et encore plus loin, le drapeau ivoirien.
L'os n'a rien a craindre de l’édenté, a part être mouillé de bave sinon fohi.
WARABADADJI

Écrit par : WARABADADJI | mercredi, 18 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.