topblog Ivoire blogs

mercredi, 18 novembre 2015

Côte d'Ivoire: Déclaration de la Coalition des Indignés De Cote D'ivoire​ (CICI)

1.jpg

Cela fait bientôt 2 mois, que notre camarade, le coordonnateur de la coalition ds indignes de la Côte d’Ivoire, a été enlevé, séquestre et jugé en flagrant délit, après 16 jours de détention ( du 13 septembre au 30 septembre), contrairement à la loi, qui stipule 15 jours au maximum.
Non, content, d’avoir violer ses droit fondamentaux (accès équitable à la justice), il croupit depuis le 03 octobre 2015 dans un endroit difficilement localisable et non connu du fichier judiciaire.
C’est pour nous l’occasion, de dénoncer cette injustice et cet abus permanent de la part du pouvoir, de nos droits, afin que advienne un véritable état de droit.
Au moment, où le monde entier pleure et condamne avec véhémence le terrorisme sur toutes ces facettes, il serait malséant de ne pas dénoncer, ce terrorisme d’etat que nous vivons au quotidien.

La place, est un acteur de la société civile, de surcroît défenseur des droits humains, n’est pas un isoloir, ni dans une prison de grands délinquants. Le pouvoir politique et la société doivent se voir en adversaire positif et non en ennemi destructif.
Il faut sauver la paix, en libérant Samba David​ et tous les prisonniers politiques, c’est un impératif majeur pour un développement inclusif.

Nous continuons de discuter et de réclamer pacifiquement la liberation de notre coordonateur et des prisonniers politiques avec les moyens legaux, nous continuerons et bientôt, nous passerons à une etape pour sauver la democratie et l’etat de droit. Ne dit on pas que les grandes oeuvres viennent des folies? Nous croyons en cette folie, qui est de faire de la cote d ivoire un havre de paix, un pays des droits de l’homme, un pays où dire non à une injustice n’entraine pas systématiquement les represailles.

Nous voulons terminer cette adresse en remerciant, l’ONG Regards Citoyen de Mohamed Ouattara​, Agir de Christianne Djahuie, AFFDO-CI de Desiré Douaty, Amnesty ,la LIDHO et la Division des droits de l’homme de l’ONUCI.
Nous voudrons, au moment où le peuple Francais, Russe, Libanais, Syrien, Lybien, Congolais, Nigerian, Camerounais, Malien et enfin, les ivoiriens, pleurent les victicmes du terrorisme internationnal et communautaire, condamner au nom de la CICI la desacralisation de la vie humaine.

Le peuple ne doit pas etre le souffre-douleur de certains maniaques, la masse ouvriere ne doit pas etre la victime des choix politiques douteux des dirigeants et des oligarchies qui les manipulent.

Halte a la violence, Halte au viol de nos droits et que advienne la paix dans le monde par un changement radical de la politique du pyromane-pompier.

Pour la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire,
le Coordonnateur par Intérim,
le camarade Nahounou Daleba​

10:33 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.