topblog Ivoire blogs

lundi, 09 novembre 2015

Yacouba Gbané répond à Dramane Outtara: LA SUBSTANCE DU FPI EST LE PEUPLE.

2.jpg

Fpi et sa substance !

« Le Fpi sera vidé de sa substance ». Soutient Ouattara, au lendemain de la présidentielle d’octobre 2015. On croit rêver. De quel Fpi parle-t-il ? Est-ce qu’il connaît bien ce parti ? La substance du Fpi, c’est le peuple. Or le peuple et le parti du Président Laurent Gbagbo est une combinaison qui marche. Comment va-t-il faire pour vider le Fpi du peuple ? C’est une démarche vouée à l’échec. Ouattara se trompe lourdement. Le Fpi est un roseau qui se plie. Mais qui ne se casse jamais. Et tout comme Ulysse qui doit franchir les obstacles pour arriver à l’attaque de sa ville natale, le Fpi sait et saura relever les défis. Et de défi en défi, il atteindra la terre promise. C’est-à-dire la Côte d’Ivoire nouvelle.

Le Fpi est une hydre. Tu coupes, elle repousse. Tu découpes, elle se démultiplie. Et tu l’auras toujours sur ta route. Ouattara se fatigue pour rien. C’est une équation difficile à résoudre. C’est une équation à plusieurs inconnus. Le grand Houphouët s’est cogné la tête en tentant une telle démarche. Ce n’est pas Ouattara qui le réussira. Les arrestations, emprisonnements, tortures, gels des avoirs et occupation des maisons n’ont entamé en rien, le moral des dirigeants de cette formation politique. Bien au contraire, ils sont revigorés à continuer la lutte. Celle de la démocratie, l’instauration d’un état de droit, des libertés.

Le peuple a choisi son camp. Celui du Fpi. Tous les appels au boycott des différentes élections lancés par ce parti ont été largement suivis. Les vrais taux de participation existent. Et Ouattara les connaît. Le taux de participation des législatives en 2011 est en deçà des attentes du régime Ouattara. Il est 14,33 % selon les observateurs. Le régime préfère éviter le ridicule en donnant un taux de participation taillée à sa mesure (36%). Le taux de participation réel des élections municipales et régionales est de 15%. En mars 2014, de l’opération du recensement général de la population et de l’habitat. Le taux de participation est de 18%. Le résultat est là. Implacable. Sans commentaire. La voix du peuple est la voix de Dieu. Le régime a fini par admettre l’échec de son opération. En juin 2015, la Commission électorale indépendante lance l’opération de la révision de la liste électorale. Le taux de participation est de 10%. A ce sujet, voici ce que Ouattara déclarait le 12 octobre 2015 en pleine campagne électorale devant les jeunes entrepreneurs : «J’ai été déçu de voir que très peu de jeunes se sont enrôlés ». Que dire du retrait des cartes d’électeurs ? Le taux officiel de retrait s’élève à 9%. Face à cette situation, la Cei de manière illégale fait une rallonge de trois jours. Au soir du 20 octobre 2015, le taux de retrait de 13%. Selon les informations émanant de la Commission électorale indépendante, les taux de retrait des cartes d’électeurs sont catastrophiques. Et la moyenne nationale est de 25%. Au vu de ces résultats, Ouattara ne peut en aucun cas, vider le Fpi de sa substance qui est le peuple. C’est un match perdu d’avance. C’est une peine perdue. Comme on le dit à Treichville : « Ouattara va passer par où pour le faire ? ».

Le Fpi n'abandonnera jamais la lutte. Le Fpi porte l'espoir pour une Côte d’Ivoire nouvelle. Ouattara doit discuter avec le Fpi. Houphouët Boigny ne disait-il pas : « Le dialogue est l’arme des forts ». Et le Président Laurent Gbagbo d’ajouter : « Asseyons-nous. Et discutons ». Allons-y seulement. Haut les cœurs. La liberté vaincra. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire. A la semaine prochaine. Inch’Allah !

 

Edito : Yacouba Gbané

yacou06336510@yahoo.fr

13:54 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Ouatara Sait Mais Ils Fait Exprès

Écrit par : boris agboussou | lundi, 09 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.