topblog Ivoire blogs

lundi, 07 septembre 2015

Côte d'Ivoire: Lettre de Ben Soumahoro à la Jeunesse consciente de Côte d'Ivoire

ben souma.jpg

LETTRE DE L’HONNORABLE MAMADOU BEN SOUMAHORO A LA JEUNESSE CONSCIENTE DE CÔTE D’IVOIRE

La Côte D’Ivoire a 55ans aujourd’hui, soit 5 ans de plus que SINGAPOUR qui n’a jamais eu ni pétrole ni cacao. Allons droit au but : je ne m’excuserai pas de vous déplaire mais notre pays me désespère. Inutile de cacher notre honte et notre incurie généralisée derrière notre petit doigt. Je suis saisi d’une grande tristesse pour les jeunes et pour le temps perdu. Le pire, c’est que l’avenir aussi est compromis. Nous avions 20 ans au départ de cette grande et belle aventure nommée INDEPENDANCE avec un bon et grand chef Félix Houphouët-Boigny dont le seul nom, l’extraordinaire intelligence et l’expérience auraient pu être pour nous un levier inimitable. Mais nous n’avons pas su assumer notre part de responsabilité et d’action. Aujourd’hui encore la Côte D’ivoire continue de faire la promotion de discours creux d’imposteurs sans scrupules. Ceci ne laisse augurer rien de bon pour les prochaines 55 années. Ce départ-ci est pire que celui de ma génération parce qu’il hérite en plus de situations dramatiques générées par l’incapacité des nouveaux dirigeants et leur manque cruel d’imagination créatrice. Nous sommes passés du générique ‘’Indépendance cha-cha’’ à ‘’ faut pas fâché nous samizé‘’ , de charybde en scylla et même du transfert du pouvoir régalien à la brutalité juvénile droguée, incontrôlée et dangereuse des ‘’ microbes d’Abobo ‘’. Nous avons même obtenu en prime un Etat Policier qui a créé une suspicion et une méfiance généralisées soutenues par les cameras publiques et la technologie de la téléphonie mobile utilisées désormais contre des citoyens libres, mis sous surveillance permanente comme des terroristes. Les prédateurs internationaux nous ont enlevé Laurent Gbagbo qui incarne aujourd’hui encore l’exemple auquel la jeunesse africaine avait accroché tous ses espoirs, L’homme, grâce à qui tout leur aurait été octroyé de surcroît. Vraiment je suis profondément triste. 55 ans c’est long et l’échec est gravissime. Pas assez de larmes pour pleurer !
Au regard de ce que j’observe et que vous pouvez observer avec moi il est évident que je ne suis pas ivoiro-optimiste comme ce condamné à mort qu’on emmène à l’échafaud. Devant la guillotine dressée, l’administrateur-régisseur de la prison lui apporte une lettre de sa femme. Au moment de la découpe du col de sa chemise il se retourne et dit au régisseur : <>. Le peuple ivoirien va-t-il se laisser écraser et spolier une nouvelle fois comme en 2011 par des escobars qui ne comptent que sur les armes, les dozos, les rebelles et les mercenaires introduits clandestinement et nuitamment dans notre pays pour l’empêcher d’user de ses droits constitutionnels? de toutes manières même le désespoir a trois portes : l’Impasse, la solution Humaine ou la solution Divine.

Par MAMADOU BEN SOUMAHORO
ANCIEN DEPUTE A L’ASSEMBLEE NATIONALE
EN EXIL AU GHANA

 

10:09 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

2015 ne sera comme 2011.Nous arracherons de gré ou de force notre indépendance. La jeunesse ivoirienne a le dos au mur.Son indépendance ou sa dépendance. Comme en Algérie hier par le FNLA il en sera de même aujourd'hui et demain en côte d'Ivoire. Comme hier les vietnamiens face aux armées américaines, il en sera de même en Eburnie.La jeunesse ivoirienne a le droit de sentir heureuse sur la terre de ses ancêtres.Il n'y aura plus jamais un autre 11 avril 2011.Nous vaincrons.Il aura un seul 10 septembre 2015.

Écrit par : Mathias seybi | lundi, 07 septembre 2015

Merci bcp grand maître de la communication.C'est avec nostalgie,tristesse que je vous observe si loin de chez vous;alors qu'à l'âge où vous êtes arrivé, l'ordre des choses auraient été autrement.enfin bref! Merci,disais-je donc pour ce billet qui ma foi fait le procès de votre génération qui a faillit. 1 question, était-elle capable d'éviter de tomber dans le système Houphetiste? Bien que conscient des valeurs morales que lui imposait les différentes études faites dans les plus grandes universités à travers le monde.le 1er président de notre beau pays est responsable de la déconfiture morale de votre génération. Parce que disait-il, vous lui deviez tout ce que vous êtes. En même temps l'instauration d'1 politique ethniciste en superposant les différentes communautés nationales l'1 sur les autres par ordre filial.Alors, vous MAMADOU BEN SOUMAHORO individu, que pouviez-vous faire? Je comprends votre ressentiment face à la situation du pays notre aujourd'hui. Et que l'opportunité sous GBAGBO eu, qui n'a pu être exploitée pour remettre les pendules à l'heure. Tout cela vous afflige,vous désole. C'est vrai,c'est tout naturellement vous viviez cela. Mais svp pas d'auto flagellation! Vous demeurez 1 référence, 1lumière pour bcp dans cette jeunesse IVOIRIENNE. Votre ressentiment affecterait leur moral. ADMIRABLEMENT VOTRE!!!!

Écrit par : Alexis bodou | lundi, 07 septembre 2015

Triste. j'ai l'impression que le mot ivoirien n'a plus de valeur quand je vois tout ce qui se passe dans notre pays. Des gens se disant fils de ce pays ont livré leurs parents ,leurs familles et le pays entier à la merci du colon, rien que pour defendre leurs costumes , leurs visas et avoir des nominations à la tête de nos institutions. voilà ce à quoi nous sommes confrontés. nous ne savons pas qui d'autre viendra nous sauver et mettre de l'ordre .

Écrit par : watara kwassi | lundi, 07 septembre 2015

Pathétique , quand je pense qu'il y'a 16 ans ce monsieur écrivait dans le jour pour dire que Ouattara était ivoirien et éligible , il signait même de sa main Mamadou Ben Soumahoro ... Les gens ne pensent qu'à eux et c'est le petit peuple qui prend les pots cassés .

Écrit par : Tarek bamba | lundi, 07 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.