topblog Ivoire blogs

jeudi, 27 août 2015

CÔTE d'Ivoire - Présidentielle 2015 : Samba David appelle les Ivoiriens à se lever pour exiger des élections apaisées

 

8184220-12779713.jpg

 

Le Coordonnateur de la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire, Samba David à l’occasion appelle à des élections transparentes et sans heurte. 

Samba David, le coordonnateur de la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire (CICI) a appelé les Ivoiriens à se lever pour exiger des élections transparentes et apaisées. Parce qu’il estime, à l’instar de l’ensemble des Ivoiriens que les conditions d’une élection présidentielle crédible et sans violence ne sont pas réunies. Et ce, à deux petits mois de cette joute électorale. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a animée le samedi 22 août dernier, à Yopougon. A en croire Samba David, l’atmosphère délétère actuelle ne favorise pas la tenue de l’élection présidentielle. Il en veut pour preuve, la réconciliation qui est au point mort et les agissements anti-démocratiques d’Alassane Dramane Ouattara. « Ouattara foule au pied la constitution, il refuse tout dialogue avec l'opposition. La sécurité des électeurs et des candidats n’est pas garantie et nonobstant les interpellations des organisations de la société civile, le chef de l’Etat s'obstine à aller à cette élection », a déploré Samba David. C’est pourquoi, dit-il il est urgent, selon lui que les Ivoiriens interpellent Ouattara et exigent de lui des élections transparentes et apaisées. « C'est au peuple ivoirien lui-même de prendre son destin en mains s’il veut éviter une autre crise post-électorale. C’est pour cette raison la CICI appelle Ivoiriens à se lever pour exiger que les élections à venir soient justes, transparentes et apaisées », a martelé le leader de la CICI. Il a par ailleurs annoncé, pour cette semaine une série de campagnes de sensibilisation pour exiger des élections apaisées. 


10:51 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Insécurité en Côte d'Ivoire / 2 gendarmes tués à San Pedro: Ce qui s'est passé

 

Abobopk18357.jpg

Deux gendarmes ont été tués, mardi, à 10 kilomètres de San Pedro (Sud-ouest) par des coupeurs de route , a appris l’AIP, de source proche de la gendarmerie.

Les faits se sont produits sur l’axe San Pedro- Grand Béréby, aux environs de 16H00, entre le village de Nando et celui de Baba.

Ils accompagnaient le commissionnaire d’un opérateur économique de San Pedro, qui transportait la somme de 100 millions de Francs Cfa, pour l'achat de fèves de cacao en brousse dans la zone de Grand Béréby.

Ceux-ci étaient à bord du même véhicule que conduisait le commissionnaire, quand arrivés au lieu du guet-apens, ils ont subi des tirs de la part de la dizaine de coupeurs de route en embuscade, les tuant sur le coup et blessant le chauffeur, a expliqué la source.

En dépit d’un renfort rapide de la gendarmerie, la somme de 100 millions de Fcfa, de l’opérateur économique Attié Ali, a été emportés par les gangsters, qui dans leur fuite, ont abandonné deux kalachnikovs et un fusil calibre 12 dans la forêt.

Dans le cadre du dispositif de sécurisation des opérateurs économiques de la région contre les attaques des bandits "coupeurs de route’’, la gendarmerie accompagne par moment ceux des opérateurs économiques qui pour les besoins de leurs transactions transportent de fortes sommes d’argent, surtout pendant la campagne de café-cacao.

Depuis la mise en place du dispositif de sécurisation des opérateurs économiques en 2014, cette attaque des coupeurs de route est la première, note-t-on.

La recherche des bandits est toujours en cours.

SourceAIP

10:35 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

L'ex-président Guinéen Moussa Dadis Camara refoulé à l'aéroport d'Abidjan: Ce qui s'est passé

8146280-12711705.jpg

Un vol de la Compagnie aérienne Air Burkina, à son bord l'ex-chef de la junte guinéenne Moussa Dadis Camara, a été interdit, mercredi, d'atterrir à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. A moins de quarante cinq jours avant l'élection présidentielle de la guinée à laquelle l'ancien chef de la junte guinéenne est candidat, on se demande bien quel incident aura cette situation? Mais avant tout, que s'est-il réellement passé aujourd'hui à l'aéroport d'Abidjan? La suite ci-dessous.

Selon ces sources, Moussa Dadis Camara devrait passer une escale de 1h30 mn à Abidjan où certains de ses partisans se sont mobilisés à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny pour l'accueillir. 

"Il y a un petit souci politique. un passager politique est à bord de l'avion donc l'avion n'a pas pu atterrir. L'avion a été refoulé et est reparti à Accra d'où les passagers seront transportés ce jour même par Egypte Air à Abidjan. Nous n'avons pas encore l'heure d'arrivée d'Egypte Air", nous a confirmé un agent de Air Burkina à Abidjan.

"Nous sommes venus apporter notre soutien au président Dadis à l'aéroport et on vient de voir à l'affiche que l'avion qui devrait arriver du Burkina faso sera retardé. Quand nous avons appelé à Ouagadougou, on nous a dit que les autorités Ivoiriennes s'opposaient à l'atterrissage de cet avion avec à son bord le président Dadis sur son sol", a expliqué à son tour un militant de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Ce retour de Moussa Dadis Camara exilé au Burkina Faso a été avorté la semaine dernière. Inculpé récemment par la justice guinéenne pour les massacres de 2009 à Conakry, l'ex-Chef de l'Etat Moussa Didas Camara a décidé de regagner son pays pour participer à la présidentielle du 11 octobre 2015.

S.Yow
Avec APA 

10:33 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg