topblog Ivoire blogs

vendredi, 31 juillet 2015

Côte d’Ivoire – Le Front Populaire Ivoirien condamne la « marchandisation politique des détenus »

11825636_459613067544554_7678876740265936039_n-1024x588.jpg

Le Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo) a condamné jeudi la « marchandisation politique des détenus » qui seraient victimes de « chantage » de la part du pouvoir en vue de faire d’eux des « collabos », dans une note signée du porte-parole, Boubacar Koné.

« Le Fpi condamne la marchandisation politique des détenus » soumis à un « chantage » qui consiste à leur « promettre la libération (…) à condition que ces derniers acceptent d’épouser, une fois sortis de prison, la cause politique de tel ou tel groupe de collabos du régime » du président ivoirien, relève la note.

M. Koné a exigé au nom de son parti la « libération immédiate » des prisonniers « politiques civils et militaires », soulignant que « sur près d’un millier (…), plus d’une centaine de détenus restent toujours sans jugement depuis plus de deux ans », tout en dénonçant « les conditions de détentions et les traitements inhumains infligés ».

Estimant que cette « forme de maltraitance inqualifiable des détenus persiste malgré les graves inquiétudes du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-unies (ONU) face aux pratiques du régime », le FPI a invité l’opinion internationale à « s’impliquer dans la recherche de solutions durable pour la paix ».

Boubacar Koné a prévenu que son parti ne « tolérera plus » la « détention arbitraire » de ces détenus, appelant les militants, les organisations partenaires de la Coalition nationale pour le changement (CNC) dont il est membre et la société civile à « rester mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre de la direction ».

Avec Alerte info
Par Manuella Yapi

11:52 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.