topblog Ivoire blogs

mardi, 28 juillet 2015

CÔTE D’IVOIRE : Samba David échappe à un second kidnapping

11655350_360160020859170_944792956_n.jpg

La Côte d’Ivoire est-elle devenu un Etat policier ? Le gangstérisme y est-il érigé en règle général?  La réponse à ces questions a tout son sens si nous nous en tenons à des sources concordantes qui nous révèlent qu’au sous-quartier SIDECI de la Commune de Yopougon, non loin de la pharmacie Akadjoba, Samba David « vient de loin ».

Des témoins oculaires nous racontent que la tentative d’enlèvement du Coordonnateur National de la Coalition Les Indignés de Côte d’Ivoire, devenu le Représentant de la Société civile au sein de la CNC (Coalition Nationale pour le Changement), eut lieu lundi 27 Juillet 2015 entre 17 Heures et 18 Heures. Selon ces témoins, des proches de Samba David qui savent les lieux qu’il fréquentent habituellement auraient informés des individus qui lui en veulent, qu’il se trouve dans un restaurant où il s’est rendu pour rencontrer des amis.

Descendus d’une 4×4 noir à vitres fumées, trois (3) individus baraqués ( un 4è attendait au volant ) en civil ont tenté de l’encercler, sur indication de quelques jeunes. Heureusement, Samba David a pu emprunter un couloir pour s’échapper. Désemparés par la réaction inattendue de Samba David, les trois (3) sinistres individus ont rebroussé chemin aux pas de course.

Pour rappel, au lendemain de son appel au peuple à descendre dans les rues pour exiger pacifiquement la démocratisation de la Commission Électorale Indépendante ( CEI), deux individus s’étaient rendu au domicile de Samba David où ils firent savoir à ses enfants qu’ils avaient un rendez-vous important avec leur père. L’état d’excitation qui animait les curieux visiteurs donna le réflexe aux enfants de leur répondre qu’il est en déplacement à Gagnoa ( ce qui était vrai). Confus, ces individus ont demandé à se retirer. Par la suite, les enfants découvrir que les deux (2) hommes qu’il ne savent pas parmi les proches de leur père n’étaient pas du tout partis comme ils l’avaient annoncé. En réalité, ils ont passé leur temps à espionner les personnes qui entraient et sortaient du lieu.

Qui en veut à Samba David?

Source: Lebantou.net

13:23 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.