topblog Ivoire blogs

vendredi, 24 juillet 2015

Après les décisions de Blé Goudé: Youan Bi se révolte : « JE DEMEURE LE PRÉSIDENT DU COJEP

angenor_youanbi.jpg

Agénor Youan Bi, président par intérim du Cojep a animé ce jeudi 23 juillet 2015 à Yopougon, une conférence de presse. Occasion pour lui d’annoncer à l’opinion nationale qu’il demeure toujours le président par intérim du mouvement politique fondé par Charles Blé Goudé, malgré les récentes décisions de dissolution du Conseil Exécutif du Cojep…

Qui préside désormais aux destinés du Congrès Panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (Cojep) ? La question vaut aujourd’hui son pesant d’or. Au lendemain en effet de l’annonce d’importantes décisions dont la dissolution du Conseil Exécutif, Youan Bi Agénor, président intérimaire du mouvement politique créé par Charles Blé Goudé dit ne pas se reconnaître dans ces décisions et accuse : «Le document de dissolution de la CEC n’est pas authentique. Je ne reconnais pas cette lettre. Et donc toutes les décisions qui en découlent sont nulles. Je demeure donc le président par intérim du Cojep ».A martelé Youan Bi Agénor devant la presse.

Avant de dénoncer un complot ourdi contre sa personne par Dr SARAKA, ancien médecin personnel du leader du mouvement emprisonné à la Haye. « Blé Goudé est pris en otage. Il faut sauver le soldat Blé Goudé. Car je ne suis pas sûr que Blé Goudé puisse trahir la lutte. Lui qui s’est battu pendant des années pour la démocratie et la paix dans le pays et qui paye le prix de son combat, n’a pas l’âme d’un traitre. C’est pour ternir son image et c’est l’œuvre du pouvoir Ouattara » dira le conférencier avant d’enfoncer le clou. « C’est une autre manœuvre de déstabilisation du pouvoir dont certains des nôtres sont complices. Le Cojep ne se laissera pas distraire.»

Concernant la convocation d’un congrès extraordinaire en août prochain par ses détracteurs, il a dit ne pas voir l’utilité d’un tel congrès au moment le COJEP, membre de la Coalition Nationale pour le Changement (CNC), serait engagé à mener les jours à venir, le combat de l’instauration de la démocratie en côte d’Ivoire. « Le Cojep ne pouvait être ailleurs. Car l’un des objectifs de la CNC est la lutte pour la libération de Gbagbo et de tous les prisonniers ».A-t-il précisé en réponse à ses détracteurs qui désapprouvent l’entrée du Cojep à la CNC.

Albert Zaté
Correspondant permanent à Abidjan
Eventneswstv France

11:31 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.