topblog Ivoire blogs

mercredi, 06 mai 2015

Côte d’Ivoire: Affrontements étudiants-policiers à l’université d’Abidjan, 11 arrestations

11164745_563362060471779_9089360215692492756_n

 

Les syndicalistes de la FESCI ont réussi à fermer l’entrée principale de l’université de Cocody, malgré les lacrymogènes tirés par les policiers. Les responsables du syndicat qui vient de fêter ses 25 ans d’existence, tiennent en ce moment un grand meeting sur l’esplanade située devant la présidence de l’université. Des membres des autres syndicats étudiants LIGES et COEECI sont présents au rassemblement. Onze arrestations sont signalées.

Les étudiants reprennent la rue

Les étudiants ont remis le couvert depuis ce matin après les échauffourées avec la police, la veille. Ils ont repris la rue à Cocody pour, disent-ils, réclamer la reprise des cours et éloigner ainsi le spectre d’une année blanche. La police a investi le campus de Cocody aux premières heures pour disperser tout rassemblement à coups de grenades lacrymogènes. Au moins un responsable syndical a été arrêté sur le campus. Il s’agit de Cissé Souleymane de la Fesci qui aurait été emmené à l’école de police, non loin de l’université Houphouët-Boigny. Les étudiants qui déplorent le black-out de la télévision nationale sur les problèmes à l’université ont tenté un sit-in devant le siège de l’entreprise. Là encore ils seront dispersés par la police qui traque en ce moment les principaux responsables syndicaux dont les secrétaires généraux de la Coeeci et de la Liges, les deux mouvements en première ligne.

Universités – Le syndicaliste Souleymane Cissé mis aux arrêts

Considéré comme l’un des meneurs de la fronde des étudiants ivoiriens qui dure depuis plusieurs semaines, le syndicaliste Souleymane Cissé [bien connu] a été mis aux arrêts et conduit à l’école de police d’Abidjan. Cette arrestation fait suite aux nouvelles manifestations de protestation des étudiants en Côte d’Ivoire, qui continuent ce mardi dans les universités publiques du pays. Plusieurs étudiants avaient été arrêtés, certains violemment tabassés hier lundi, durant un sit-in organisé devant les locaux de la télé publique, la RTI. Au niveau politique, trois cadres du parti de Laurent Gbagbo, le FPI, interpellés hier, de façon violente, sont détenus selon nos informations dans des cellules de la DST.

L’appel de Souleymane Cissé « Tôt ce matin [lundi] comme d’habitude les étudiants de l’université Felix HOUPHOUET BOIGNY sont venus au temple du savoir malgré les intempéries Climatiques. Fort est de constater que les cours n’ont toujours pas repris. Face à cette situation macabre les différents syndicats se sont mis ensemble pour tenir un meeting. Camarades etudiants(es), élèves l’heure de la revendication a sonné. Nous sommes dans un état unique et il est inconcevable que d’autres ont droit à l’éducation pendant que certains n’en bénéficient pas.
L’année blanche ne doit en aucun cas passer par toi. Pour cela rends-toi au Campus de Cocody demain mardi 5 Mai pour revendiquer ce qui te revient de droit. Dans un état où l’éducation n’est pas une priorité pour le gouvernement rien de beau et digne que nous nous mettons ensemble pour défendre et préserver les valeurs de notre République. L’avenir du pays repose sur l’école même si elle ne demeure pas le seul chemin de réussite. Mais un État sans intellectuel est un danger.
Vive la Côte d’Ivoire que vive la FESCI. Fesci…… Toujours!!!!!!!!! »

10:45 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.