topblog Ivoire blogs

mercredi, 22 avril 2015

Audience de mise en état à la CPI: Ce qui s'est passé, hier. Voici les craintes de la CPI

Audience de mise en état à la CPI: Ce qui s'est passé, hier. Voici les craintes de la CPI

 

L’avocat du Président Laurent Gbagbo et de son ancien ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé ont proposé, mardi, « le mois d’avril 2016 » pour l’ouverture du procès conjoint de leur client.

« Nous pouvons être prêts en avril 2016 (…) » a déclaré l’Avocat de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit au cours d’une conférence de mise en état.

La défense de M. Gbagbo a accusé le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d’avoir "caché des éléments" de preuves en sa faveur, alors que ces éléments pourraient être "utiles pour ses affirmations’’ lors de la phase de confirmation des charges.

« Tous les mois en plus nous seraient utiles. Mais, je dirais au minimum janvier. Mais, je suis d'accord avec Me Altit qui propose le 21 avril de l'année prochaine. Ce calcul est très réaliste », a ajouté Me Knoops (Avocat de Charles Blé Goudé) à propos de la date de l’ouverture des procès conjoints. Il a en outre évoqué la complexité du dossier, eu égard à l’énormité du travail à faire.

A ce titre, il a rappelé à la Cour que la Défense a, en tout, 92.000 pages de preuves à éplucher ainsi que 120 témoins pour qui, elle doit préparer un contre-interrogatoire.

De son côté, l’accusation a annoncé qu’elle va  divulguer tous les éléments de preuves à la défense en fin juin.

«  L’accusation a enfin obtenu une version haute définition d’une vidéo et cela porte sur les événements du 3 mars(2011) sur les actions des Fds (Forces de Défense et de sécurité, Ndlr). On voit des images beaucoup plus nettes parce que les vidéos sont de meilleure (qualité)», a fait savoir Eric Mc Donald, membre du bureau de procureur de la CPI.

Il a aussi ajouté que « La Cour ne souhaite pas être à la Une des journaux ivoiriens pendant l'élection présidentielle. On va parler d'élections où il y a eu des violences au cours d'une élection. Les rapports de la presse ivoirienne indiquent que des hommes politiques viennent souvent rendre visite à M. Gbagbo. Certains suggèrent même qu'il pourrait être candidat à cette élection ». 

 

Laurent Ggagbo est accusé d'avoir fomenté une campagne de violences pour tenter – en vain – de conserver le pouvoir à l'issue de l'élection présidentielle de novembre 2010, qui l'avait opposé au président actuel, Alassane Ouattara, finalement sorti vainqueur de cette crise.

Plus de 3 000 personnes avaient été tuées durant les cinq mois qu'ont duré les violences. Surnommé « le général de la rue » pour sa capacité à mobiliser les foules, Charles Blé Goudé est lui accusé d'avoir « œuvré étroitement avec Laurent Gbagbo et d'autres membres de son entourage immédiat » pour exécuter un plan commun dont le but était de conserver le pouvoir.

 

SourceImatin.net

12:36 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.