topblog Ivoire blogs

jeudi, 16 avril 2015

Rentré d'une tournée occidentale, KKB avertit: "Vous serez surpris!"

Rentré d'une tournée occidentale, KKB avertit:

 

A peine rentré d’une tournée occidentale, Kouadio Konan Bertin (Kkb) a animé une conférence de presse ce mercredi. Le candidat à la présidentielle prochaine a annoncé des actions de grandes envergures les jours à venir. 

A l’occasion d’une conférence de presse tenue ce mercredi à son quartier général sis aux Deux-Plateaux Les perles, Kouadio Konan Bertin (Kkb) a dévoilé les raisons de son désamour pour le président Alassane Ouattara. « Ouattara m’a trahi par sa politique … Et je ne peux accepter la mort du Pdci. Même en cas de mariage, la femme, puisque c’est la position qu’occupe actuellement le Pdci, perd son nom de famille » a-t-il indiqué. L’ex président de la jeunesse du Rhdp soutient que son parti et lui n’avaient pas le choix en 2010.

Dans ses propos le candidat a exprimé ses inquiétudes quant à l’organisation du scrutin à venir. Pour lui, la commission électorale indépendante (Cei) a été mise en place de façon anticonstitutionnelle. Et d’ajouter que le code électoral est taillé sur mesure pour donner une longueur d’avance au président sur ses éventuels concurrents. Ce qui lui fait dire : «On veut organiser une fraude massive pour l’emporter dès le premier tour. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. L’administration électorale est prise en otage par le candidat Ouattara. C’est une organisation aux apparences légales d’une tricherie à grande échelle accompagnée de la mise en place sournoise d’un environnement intimidant de violences» a-t-il dénoncé. 

Autant de raisons pour lesquelles, le député de Port-Bouet ne souhaite pas que l’entreprise Sagem et Youssouf Bakayoko, président de la Cei soient reconduits pour 2015. Puis, Kkb est revenu sur les propos tenus par le président Ouattara le samedi 11 Avril dernier à Abobo. Il y voit le signe d’un mépris pour la réconciliation tant souhaité par tout le peuple. D’autant que le président, poursuit-il a commandité une institution afin de réconcilier les Ivoiriens. « Qu’attend-il pour rendre public les conclusions de la Cdvr » s’est-il demandé. Plus loin, Kkb invite le président Ouattara à s’inspirer du président nigérian Goodluck Jonathan. Arguant qu’une élection présidentielle n’est pas le rendez-vous avec la mort, l’angoisse, les menaces, etc… 

Mais plutôt une célébration de la démocratie qui doit consacrer le changement par le suffrage du peuple. Il a salué l’organisation des élections et la proclamation des résultats au Nigéria ainsi que l’attitude adoptée par le président sortant à la suite de sa défaite. Une attitude saluée à juste titre par le président ivoirien. A qui le conférencier rappelle qu’il faut aussi savoir se montrer digne des mêmes éloges à l’instar de’Abdoulaye Wade, Abdou Diouf et Sarkozy. « On peut organiser une élection présidentielle et la perdre sans que le ciel ne nous tombe sur la tête » a-t-il affirmé. Avant d’annoncer des actions de grandes envergures les jours à venir. « Les semaines à venir vont être des occasions de démonstrations populaires. Je ne suis pas candidat pour rester dans ma chambre. Je vais étonner la Côte d’Ivoire et le monde entier. Je suis prêt » a-t-il terminé avec assurance.

Cyrille Nahin

SourceLe sursaut

11:14 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.