topblog Ivoire blogs

mercredi, 15 avril 2015

La preuve de vie des filles de Chibok

150414103355_chibok_girls_nigeria_boko_haram_512x288_bbc.jpg

Dans une interview exclusive au Service Hausa de la BBC, Ahmad Salkida assure que les otages sont très protégés parce qu'ils ont adopté l'idéologie du groupe.

Cependant, il refuse de donner la localisation exacte de leur détention.

Ahmad Salkida était le seul journaliste qui a visité la forêt où les filles étaient initialement retenues après leur enlèvement, alors qu'il tentait une médiation entre le gouvernement et Boko Haram.

Il affirme que ses efforts de médiation avaient été abandonnés à la demande du gouvernement nigerian.

‘’Tout ce que je sais, c'est que 90% de ce qu'on raconte au sujet de ces filles est faux. Les djihadistes ont beaucoup d'estime pour elles. Ces filles se sont converties à l'Islam et sont donc devenues très importantes à leurs yeux et à mon avis, ils ne vont pas les laisser à un endroit où elles pourraient être facilement repérées’’, a-t-il indiqué.

Ahmad Salkida de poursuivre : ‘’je peux vous assurer qu'ils traitent ces lycéennes avec beaucoup d'intérêt, qu'elles sont en vie et qu'il ne leur est rien arrivé selon mon enquête en tant que journaliste ayant passé des années auprès de ces djihadistes. J'ai des sources au sein de ce groupe depuis près de 10 ans et elles ne m'ont jamais donné de fausses informations’’.

Pour lui, La branche de l'Islam qu'elles ont embrassée est la même que celle des djihadistes.

Par conséquent, si ces filles adoptent la même idéologie que leurs ravisseurs, ils vont les protéger comme des œufs, a-t-il rassuré.

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2015/04/150415_chibok_girls_life

11:42 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.