topblog Ivoire blogs

vendredi, 03 avril 2015

Crise postélectorale: Bensouda annonce l'ouverture des enquêtes de la CPI contre les pro-Ouattara

Crise postélectorale: Bensouda annonce l'ouverture des enquêtes de la CPI contre les pro-Ouattara

 

Dans un entretien avec Marc Perelman (journaliste de France 24 version Anglaise), la procureure de la CPI Fatou Bensouda a annoncé qu'au cours de de cette année, son bureau ouvrira une enquête contre les pro-Ouattara présumés coupables lors de la crise postélectorale.


D'abord concernant le dossier Simone Gbagbo, condamnée à 20 ans de prison par la justice ivoirienne en Mars, Bensouda a affirmé que l'ancienne Première Dame de la Côte d'Ivoire reste toujours  poursuivie par la CPI. En effet la justice internationale l’accuse de quatre chefs dont de crimes contre l'humanité par rapport à la violence meurtrière qui a suivi l'élection présidentielle de 2010 en Côte d'Ivoire.

Egalement accusée d’être une justice des vainqueurs, la CPI par la voie de son procureur a donné plus de précisions sur cet aspect. Elle a affirmé qu’une enquête sur les crimes commis par les partisans de M. Ouattara dans la crise à la suite des élections contestées de 2010 est en cours.

"Mon bureau a été très clair envers toutes les parties au conflit. Toutes les camps ne seront pas épargnés par la justice", dit-elle. "Nous ne pouvions pas commencer les deux côtés en même temps", explique-t-elle, mais "je peux vous dire que dans le milieu de cette année, nous allons entamer les investigations sur les crimes commis par le camp Ouattara", a-t-elle conclu affirmant qu'ils seront connu avant la présidentielle d'octobre prochain.

Le procureur de la CPI Fatou Bensouda a eu quelques revers après  la décision de la cour d'abandonner les poursuites contre le président kenyan Uhurru Kenyatta. Cette situation  a été perçue comme un coup majeur à la crédibilité de la CPI. Certains dirigeants africains dont le président Mugabé ont été très loquaces sur leur méfiance de la CPI, la jugeant raciste. Dans cet entretien Fatou Bensouda a défendu la Cour pénale internationale contre ces accusations et a parlé des enquêtes en cours de la justice.

 

Il faut rappeler que le 31 mars 2015, la FIDH a accueilli en son siège Fatou Bensouda, la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI). Accompagnée de hauts représentants de son bureau, elle a rencontré des membres du Bureau international, de la direction et du personnel de la FIDH.

SourceImatin.net

11:23 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Fatou bensouda africaine d'origine qui a en Hollande pour ne pas la cpi juge un chef d'État je me demande si tu as des enfants est tu marié ? Tu ne connaîtra jamais l'enfantement raison pour laquelle tu agir de ma sorte pourquoi c'est blanc ne le juge t'il pas ???? Tu penses que tu es forte ta famille va payer de génération en génération jusqu'à ce que tu viennes confesser maudite fam aller lui dire svp

Écrit par : sadia paul marius | vendredi, 03 avril 2015

Les auteurs des crimes côté Ouattara seront connus avant les élections présidentielles 2015.Mon Bureau a été clair.Personne sera épargnée des deux côtés quelque soit le camp auquel il appartient. LECTURE:Fatou Bensouda annonce que:Allassane Dramane Ouattara ne participera pas aux élections présidentielles. Qu'il devrait plutôt se préparer à venir répondre de ses crimes à la CPI,lui et tous ses soutiens rebelles. Que tous ses crimes ne resteront pas impunis.Il devra affronter laurent Gbagbo à la cpi pour donner sa version des faits à lui reprocher.La cpi a fini les enquêtes en côte d'Ivoire.Bref.J'ai toujours dit aux peuples africains et surtout aux leaders politiques et intellectuels d'étudier bien la politique africaine de la France. C'est une politique basée sur la duplicité, la perfidie,les trahisons, les mensonges, les ternissements de l'image du ou des leaders politiques qui s'opposent à la françafrique,l'utilisation mensongère des faux conflits inter-ethniques, régionalistes, politiques, inter-religions(musulmans- chrétiens). Donc diviser les peuples africains et au moment ces peuples s'entretuent, la France pille leurs richesses.Il est temps que ADO adopte une position de réconciliation,sinon le RHDP vivra l'histoire de la rébellion sierra leonaise

Écrit par : mathias seybi | vendredi, 03 avril 2015

Les auteurs des crimes côté Ouattara seront connus avant les élections présidentielles 2015.Mon Bureau a été clair.Personne sera épargnée des deux côtés quelque soit le camp auquel il appartient. LECTURE:Fatou Bensouda annonce que:Allassane Dramane Ouattara ne participera pas aux élections présidentielles. Qu'il devrait plutôt se préparer à venir répondre de ses crimes à la CPI,lui et tous ses soutiens rebelles. Que tous ses crimes ne resteront pas impunis.Il devra affronter laurent Gbagbo à la cpi pour donner sa version des faits à lui reprocher.La cpi a fini les enquêtes en côte d'Ivoire.Bref.J'ai toujours dit aux peuples africains et surtout aux leaders politiques et intellectuels d'étudier bien la politique africaine de la France. C'est une politique basée sur la duplicité, la perfidie,les trahisons, les mensonges, les ternissements de l'image du ou des leaders politiques qui s'opposent à la françafrique,l'utilisation mensongère des faux conflits inter-ethniques, régionalistes, politiques, inter-religions(musulmans- chrétiens). Donc diviser les peuples africains et au moment ces peuples s'entretuent, la France pille leurs richesses.Il est temps que ADO adopte une position de réconciliation,sinon le RHDP vivra l'histoire de la rébellion sierra leonaise

Écrit par : mathias seybi | vendredi, 03 avril 2015

Les commentaires sont fermés.