topblog Ivoire blogs

mardi, 31 mars 2015

Scandale: La police, milice du régime Dramane Ouattara empêche une passation de charges au siège du quotidien Notre Voie

Hamed-Bakayoko-et-sa-milice-584x330.jpg

 

Une vingtaine de policiers lourdement armés a empêché lundi la passation de charges au siège du quotidien Notre voie, proche du front populaire ivoirien, entre l'ancienne direction et la nouvelle récemment nommée, a-t-on appris de source proche du parti de Laurent Gbagbo.
Danon Djédjé, vice-président du FPI et actionnaire de Notre Voie devait organiser l‘installation de Cesar Etou, nouveau directeur général du quotidien, nommé par le président du FPI, Aboudramane Sangaré.
Il conduisait une délégation comprenant César Etou (DG), Dedy Séri (PCA de Notre Voie), Odette Lorougnon, Odette Sauyet, et Jean-Gervais Tchéidé.

Lui-même confirmera en avoir été empêché par les forces de l’ordre à la solde du régime Ouattara : « Nous sommes les actionnaires du groupe La Refondation (éditeur de Notre Voie) et nous sommes là pour la passation de charges mais la police, de manière illégale nous a empêchés », dira-t-il.

« Le ministère de l’Intérieur nous empêche d’entrer pour la passation et protège un camp (celui de Affi N’Guessan) dans une crise politique interne », a affirmé M. Tchéidé, devant des journalistes.
Pour César Etou, Affi N’guessan a décidé de tuer Notre Voie et mettre la vie des journalistes en danger, avec des arriérés de salaires consécutifs à des taux records d’invendus avoisinant les 90%.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale

12:57 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.