topblog Ivoire blogs

mardi, 31 mars 2015

Côte-d’Ivoire: Pourquoi Mamadou Koulibaly a tort de banaliser le débat sur l’article 35

Allegeance_PR_20042011_1

 

C’est pas « un débat stérile », nous donnons tort à Mamadou Koulibaly. Il a lui-même dirigé le Parlement pendant dix années, il pouvait prendre l’initiative d’un amendement de l’article 35. Mais il ne l’a pas fait ou n’a-t-il pas eu le courage d’affronter le Peuple de Côte d’Ivoire sur la question ? Koulibaly n’a pas aussi démissionné du perchoir de l’Assemblée nationale en guise de protestation.

Le fond du débat, un débat de principe, c’est le respect des textes de Loi dans un Etat de droit qui se respecte, dans une Nation en construction. Chaque État a deux types de populations, les nationaux et les étrangers. Pourquoi seuls les Ivoiriens auraient-ils honte de classifier les habitants de leur pays alors que les USA font interdiction à l’enfant américain né de parents américains hors du territoire américain de postuler à la magistrature suprême, à part quelques exceptions [diplomates, militaires etc.]. Toutes les Lois connaissent des restrictions. Bonnes ou mauvaises, mais on les respecte quand on n’est pas barbares ou fouteurs de merdes, des politiciens voyous sans scrupule. Il n’y a qu’à étudier les différentes Constitutions des différents États.

Pourquoi Koulibaly se plaindrait-il alors que monsieur Ouattara aille modifier le code électoral au Parlement de Soro sans passer par un consensus avec l’opposition ? Pourquoi se plaint-il que monsieur Ouattara accorde un second mandat à Youssouf Bakayoko contrairement au mandat unique prescrit par la Loi pour un président de la Commission Electorale Indépendante ? Si Koulibaly accepte que monsieur Ouattara viole l’article 35, alors que Koulibaly la ferme sur les autres nombreuses violations des Lois par le même Ouattara. Ils sont rares les pays où un président en exercice n’est pas éligible selon les termes de la Constitution en vigueur.

Monsieur Ouattara est garant de quelle Constitution comme le soutient Koulibaly ?

Ouattara qui bafoue tous les jours cette même Constitution, comment Koulibaly peut-il soutenir qu’il en est le garant ? C’est un mépris pour les millions d’Ivoiriens qui ont voté cette Constitution en 2000. Durant près de 5 ans bientôt, Ouattara a eu l’occasion de proposer un projet de modification de la Constitution au corps électoral ivoirien. Pourquoi ce manque d’initiative ? Pourquoi ne pas battre campagne pour convaincre les Ivoiriens de la nécessité de la modifier ? Ou bien conscient de sa minorité a-t-on peur de perdre la face si les Ivoiriens dans leur majorité rejetaient tout projet d’amendement par référendum ? Alassane Ouattara dirige de fait la Côte-d’Ivoire certes, en grande partie grâce aux armes et à la fraude électorale de 2010 en zones rebelles, n’empêche qu’il demeure un président qui formellement l’est en violation de la Constitution. Et comme nul n’est éternel, Ouattara passera et la Constitution pourrait rester en l’état. Ceux qui s’estiment fatigués par ce débat ont la liberté de s’en tenir loin, mais ne faites surtout pas interdiction aux autres, la majorité de le mener, même après des milliers de nos morts et malgré vos menaces nouvelles.

 

K.H.

10:53 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.