topblog Ivoire blogs

samedi, 21 mars 2015

Côte d'ivoire / Affaire "Hamed Bakayoko humilie et chasse les cadres du FPI": voici toute la vérité

Hambak_FPI_s (5).JPG

Une information s’est répandue hier vendredi 20 mars 2015 peu après 10h comme une trainée de poudre dans la capitale ivoirienne et même au-delà.

Selon cette information qui a vite fait le tour des réseaux sociaux, une délégation de militants du FPI proches d’Abou Drahamane Sangaré, forte de 25 membres, composée d’Odette Lorougnon, Dano Djédjé, partie rencontrer le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur ce même vendredi 20 mars 2015, a été refoulée par l’Assistante du Ministre. Nous sommes rentrés en contact téléphonique avec certaines de ces personnes citées. C’est d’abord Odette Lorougnon qui se dit étonnée par cette information : « Mais, je tombe des nues. Quelle est cette bassesse ? Depuis ce matin, je ne suis pas sortie de ma maison. Je ne peux pas être chez moi et être chez Hamed Bakayoko au même moment ». Le Professeur Dano Djédjé s’est également dit surpris de cette information qui ne vise selon qu’à donner de la contenance à leurs commanditaires et auteurs. « C’est une information erronée. Je suis en ce moment en train d’aller au village. Je peux voir le Ministre quand je le veux », a dit l’ancien Ministre de la réconciliation nationale. Même son de cloche avec Cesar Etou, responsable de la communication du FPI version Sangaré : « Ce n’est pas vrai. Dano Djédjé n’est même pas à Abidjan. Le rendez-vous n’a pu être pris ». Au ministère de l’intérieur, il n’y avait ‘’aucune audience’’ prévue ce vendredi 20 mars 2015 au programme du Ministre, nous a confiée une source.

09:52 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.