topblog Ivoire blogs

vendredi, 20 mars 2015

Le Président Abou Drahamane Sangaré présente le nouveau Secrétariat général: Il fait passer les femmes de 18% à 33% pour rester conforme aux textes qui font obligation de réunir 30%

Le-président-Aboudrahamane-Sangare-à-la-Jeunesse-du-FPI...-660x330.jpg

Abou Drahamane Sangaré, nouveau secrétaire général officieux mais légitime du Front populaire ivoirien (FPI), a rendu publique la composition de son équipe. C’est un retour aux premières heures de la lutte, qui en dit long à la mission assignée à son groupe.

Après plusieurs tentatives infructueuses, le nouveau secrétariat général du Front populaire ivoirien (FPI) version Abou Drahamane Sangaré a été présenté, hier à la presse. Le nouveau secrétariat général l du FPI, organe exécutif, est composé de 194 personnes.

Le nouveau Secrétariat Général renoue avec les figures emblématiques du FPI originel, avec Simone Gbagbo qui occupe la première vice- présidence, Pascal Kokora, Me Lanciné Gon, le doyen Sansan Kouao, Assoa Adou, Lida Kouassi Moïse. Un retour aux hommes des premières de heures de lutte, comme pour annoncer que « le combat politique vient demeure entier».

Alphonse Douaty devient le porte-parole du nouveau Secrétariat général. Qui enregistre 73 départs dont celui du Président Affi N’Guessan Pascal et l’arrivée de 108 militants qui font leur première entrée.

Dans ce secrétariat général, une part belle a été également faite à la jeunesse et aux femmes.

“Il fait passer les jeunes de 03 (02%) précédemment à 13 soit 7%. Les femmes passent de 25 (18%) précédemment à 64 soit 33% pour rester conforme à nos textes qui nous font obligation de réunir 30% de femmes dans les organes dirigeants du Parti”.

Les Secrétaires Nationaux (SN) Techniques et les SN chargés de Régions sont au nombre de163 personnes, tandis que le bureau exécutif est composé de 31 membres.

Le nouveau Secrétariat Général du Front Populaire Ivoirien tel qu’issu de la décision N°001-2015/PPI/FPI du 05 mars 2015, passe de 138 précédemment à 195 membres aujourd’hui, y compris le Président, soit un renforcement de l’équipe de 40.5%.

Mais à peine installé dans ses nouveaux habits de secrétaire général du FPI, Abou Drahamane Sangaré doit répondre ce jour à une convocation de la justice sur plainte de Pascal Affi N’guessan. Qui saisit une seconde fois les autorités judiciaires pour se prononcer sur la tenue illicite et illégale d’un comité de contrôle le 5 mars dernier, alors que la date indiquée était le 7 mars.

Abou Drahamane Sangaré, qui se fait désigner de façon irrégulière, est ainsi interdit de tenir toute activité au nom du FPI. Cet énième affront à l’autorité devrait constituer, aujourd’hui, une circonstance aggravante et en rajouter à la crise qui secoue le FPI. Nous attendons la fin du film.

Edouard GONTO

Source: Le Sursaut

11:19 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.