topblog Ivoire blogs

mercredi, 18 mars 2015

Crise au FPI: L’OFFPI se met à la "disposition" d’Aboudramane Sangaré

ob_70c3f1_10525635-363304667211434-4620781651038.jpg

Désigné président par une partie des membres du Front populaire ivoirien (Fpi), Aboudramane Sangaré, en cette qualité, a entamé, ce lundi 16 mars 2015, une série de rencontres avec les structures de base qui lui ont fait allégeance. Cette série de rencontres a débuté avec l’organisation des femmes du Fpi (Offpi) conduite par sa présidente Marie Odette Lorougnon.

Cette dernière lui a fait le point de l'état de santé de la structure qu'elle dirige et révélé que l’Offpi envisage de rencontrer des organisations internationales afin qu'elles s’impliquent pour la libération de Simone Gbagbo. Mais en attendant, elle a indiqué que sa structure est à "la disposition d’Aboudramane Sangaré pour le suivre et lui rester fidèle".

Pour sa part, Aboudramane Sangaré a indiqué que s’il a accepté d’être président par intérim du Fpi,c’est "pour organiser un congrès où le Fpi aura pour président Laurent Gbagbo pour un retour au Fpi originel."

Pour lui, s’il a été baptisé "gardien du temple", c’est justement parce que Laurent Gbagbo ne lui a jamais rien refusé et qu’il lui a toujours été fidèle.

Revenant sur la crise interne au sein du Fpi,il a indiqué que celle-ci est née du fait du camp piloté par Affi N’Guessan de fouler au pied les textes et les structures de base du parti.

Pour ce qui est de l’année électorale, Aboudramane Sangaré a indiqué que son parti aura son mot à dire sur les grandes questions au moment opportun. C’est pourquoi, il a annoncé que son premier meeting se tiendra à Mama afin de rendre hommage à Laurent Gbagbo et ensuite à Yopougon.

Ouattara Ouakaltio
Correspondant communal

10:53 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Enfin .il faut un parti fort pour relever les defis futurs

Écrit par : eby maryuss | mercredi, 18 mars 2015

Les commentaires sont fermés.