topblog Ivoire blogs

samedi, 14 mars 2015

Côte d’Ivoire / Présidence du FPI : la "suspension" de Affi N’Guessan notifiée au gouvernement

610x-466.jpg

La « suspension » de Pascal Affi N’Guessan comme président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), décidée à la suite d’un Comité central conduit par certains membres de la formation politique, a été « signifiée » aux autorités, a dit vendredi Alphonse Douati, un cadre du parti de Gbagbo, dans un entretien.

 

Le groupe opposé à M. Affi a décidé le 5 mars de suspendre le leader du parti de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo « de toutes les activités du FPI jusqu’au prochain congrès » et désigné M. Sangaré « pour assurer l’intérim ». 

Après une réunion d’un Comité central, organe de décision du parti, tenu le 7 mars et présidé par M. Affi, l’ex-Premier ministre a souligné que « les camarades » qui sont dans « l’illégalité » verront la « nullité de leurs actes mises devant les tribunaux ». 

Pour Alphonse Douati, l’ex-Premier ministre Affi N’Guessan a « outrepassé les textes » du parti en saisissant de nouveau la « justice nationale », évoquant un « harcèlement judiciaire » qui « invite (la justice) à s’immiscer dans (les) affaires intérieures » de la formation politique. 

La principale formation politique de l’opposition est divisée en deux camps depuis que Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan ont été déclarés comme candidats au poste de président du parti, les sympathisants d’un camp invalidant la candidature de l’autre, suscitant des affrontements ouverts au sein du parti. 

M. Affi qui qualifie « d’illégal » le Comité central qui le démet de ses fonctions au FPI, a convoqué le 26 mars, M. Douati et quatre autres cadres du FPI au tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau.

 

Autre press

09:47 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.