topblog Ivoire blogs

vendredi, 13 mars 2015

Côte d'Ivoire/Respect de la Constitution par le régime barbare et sanguinaire du préfet Dramane Ouattara: La société civile sur pied de guerre. Elle exige le respect strict de la Constitution. Lancement de la plateforme "AGIR pour la République"

image1.jpg

LANCEMENT OFFICIEL DE LA PLATE-FORME DE LA SOCIÉTÉ CIVILE, "AGIR POUR LA RÉPUBLIQUE " POUR LE RESPECT STRICT DE LA CONSTITUTION PAR LE REGIME OUATTARA

 

Le mercredi 11 Mars 2015 de 11 heures à 12 heures à Abidjan-Cocody s'est tenue une conférence de presse pour le lancement officiel d'une plate-forme de la société civile Ivoirienne dénommée "AGIR", dont le but est d'obliger le régime Ouattara à respecter la Constitution et les institutions de la République. Autant dire une déclaration de guerre de la société civile contre le pouvoir en place.

En effet, l'alliance des Groupements Ivoirien pour la République dont l'objectif est le respect strict des Institutions et de la constitution par le pouvoir en place, compte à ce jour 6 organisations de la société civile à savoir, la FENAPAOCI des Agoras et parlements représentée par M. Achille Gnaoré, la FESCI des élèves et étudiants représentée par Le camarade Assi Fulgence, le PANEL représenté par M.Djédjé Allo Eric, la LIGES représentée par M. Assa Etienne, la CES représentée par M. Aka Marcel, et le SEPLOU représenté par M. Alain Sépo.

 

A cette conférence de presse, tous les intervenants ont abondé dans un seul sens à savoir, le respect strict de la constitution par le régime Ouattara, car selon eux, cette dernière ne doit être en aucune manière être violée par le régime en place.

 

Voici quelques déclarations des conférenciers.

 

Achille Gnaoré :

"Nous allons sensibiliser les ivoiriens pour faire de la constitution leur bonjour.

Nous la société civile prendrons nos responsabilités maintenant.

Nous demandons aux ivoiriens de se calmer. Personne ne peut nous tromper car en notre sein, il y a des hommes de droit. Alors, nous allons nous référer à notre constitution. Si nous constatons que les hommes politiques ne jouent pas franc-jeu, nous allons agir" . FENAPAOCI Achille Gnaoré.

 

Assa Etienne :

 

"Ouattara peut vouloir se présenter, ça c'est son problème.

Mais nous, nous disons que nous allons défendre notre nation et nous allons mettre fin à la démagogie dans notre nation. Quiconque s’opposera à la constitution ivoirienne trouvera "AGIR"sur son chemin". LIGES Assa Etienne.

 

Assi Fulgence :

 

"Nous étudiants, rejoignons le combat avec "AGIR" car nous avons subi assez d'injustices et nous allons agir pour défendre notre constitution. Celui qui refuse de lutter a déjà tout perdu. Raison pour laquelle la FESCI a décidé de mener ce combat sur le terrain". FESCI Assi Fulgence.

 

Comme on le voit, le combat pour le respect de la constitution et pour la réinstauration de la démocratie et de l'Etat de droit en Côte d'Ivoire, est lancé à toute vitesse.

 

Conférence de presse retransmise en direct sur La VOIX DE LA RÉSISTANCE AFRICAINE/VRA. Plus d'infos sur http//vr-africa.com/

 

Source: Letitia N'guessan II, Envoyé spécial avec Correspondance particulière de Fréjus Koffi

10:50 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.