topblog Ivoire blogs

lundi, 09 mars 2015

Côte d'Ivoire : Escroquerie électorale. Se sachant inéligible en Côte d'Ivoire, Dramane Ouattara annonce la «modification globale de la constitution»

 

 

 

 

 

 

 

La constitution ivoirienne sera globalement modifiée, a déclaré le président de la République, Alassane Ouattara lors de la conférence de presse bilan qu'il a animé à San-Pedro. Selon lui, cette modification connaitra sa phase exécutoire après les élections générales.
 
 La constitution ivoirienne sera globalement modifiée, a déclaré le président de la République, Alassane Ouattara lors de la conférence de presse bilan qu'il a animé à San-Pedro. Selon lui, cette modification connaitra sa phase exécutoire après les élections générales.

 « Mais nous ferons une modification constitutionnelle globale après les élections. Parce que nous devons incorporer dans la constitution, tous les amendements qui sont déjà utilisés de facto, mais qui n'ont pas pu être modifiés, parce  que le référendum n'a pas été fait. Mais leur utilisation pour les élections de 2010, vaut consultation de la voix populaire.

Par conséquent, il n'y a pas lieu de se précipiter à changer l'article 35. Ce sera fait. Et ce sera peut-être l'occasion d'avoir un débat constitutionnel. Pour avoir une troisième République, pourquoi pas. Ce sont des questions qu'il faut étudier sereinement » a révélé le président Ouattara quand on lui demande son avis sur la modification de l'article 35 de la constitution ivoirienne.

Cependant, Alassane Ouattara indique qu'il n'y a « aucune raison de modifier l'article 35. Je crois qu'il faut laisser le Conseil constitutionnel et la Commission électorale indépendante (Cei) faire leur travail. Je considère par contre, qu'il y a des modifications à apporter à l'article 35 qui sont de facto et qui ont déjà été utilisés pour les élections de 2010. On aurait pu faire le nettoyage en faisant un référendum. Mais un référendum, c'est coûteux. Mais en droit, on dit qu'il y a ce qu'on appelle jurisprudence. A partir du moment où ces dispositions ont été appliquées, elles seront applicables » a-t-il conclu.
 
Bosco de Paré, envoyé spécial

 

Afrique Monde

10:24 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.