topblog Ivoire blogs

lundi, 25 mars 2013

L'UA suspend la Centrafrique

 

Le chef de la rébellion Michel Djotodia est ciblé par les sanctions de l'Union Africaine.

Le chef de la rébellion Michel Djotodia est ciblé par les sanctions de l'Union Africaine.

L'Union Africaine a pris lundi des sanctions contre la rébellion de la Séléka qui a chassé dimanche du pouvoir François Bozizé.

Le Conseil de Paix et Sécurité de l'organisation panafricaine a notamment suspendu la Centrafrique de ses instances et pris des sanctions contre un certain nombre de dirigeants rebelles.

La décision de suspendre la RCA est conforme aux règlements de l'Union Africaine qui est contre toute accession au pouvoir par les armes.

Quant aux sanctions, elles visent sept dirigeants de la rébellion, mais ces derniers n'ont pas été explicitement nommés, l'exception du chef de la Séléka, Michel Djotodia.

Aux termes de ces sanctions, l'Union Africaine limite les voyages des dirigeants concernés dont les avoirs seront par ailleurs gelés.

En plus de l'Union Africaine, l'ONU s'est inquiétée du changement de régime à Bangui.

Le porte-parole de Ban-Ki Moon a exprimé l'inquiétude de celui sur le respect des droits de l'homme de la part des rebelles entrés à Bangui dimanche.

Ban-Ki Moon a condamné "la prise de pouvoir anticonstitutionnelle intervenue en République centrafricaine", indiquant qu'il souhaitait voir les responsables des violations "répondre de leurs actes".

Source: BBC

15:50 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

L'ex président Zambien arrêté

 

Rupiah Banda

Rupiah Banda, arrêté pour détournement de fonds, devrait comparaitre mardi devant un juge.

L'ancien chef de l'Etat de la Zambie Rupiah Banda a été arrêté en lien avec une affaire de pétrole au Nigeria.

Selon l'agence Reuters, Banda est accusé d'avoir détourné plus de 11 millions de dollars pendant les années qu'il a passé au pouvoir.

L'ex-chef d'Etat avait été dépouillé de son immunité présidentielle une semaine auparavant.

Il a été soumis à un interrogatoire de près de trois heures après son arrestation.

Le président a été libéré sous caution.

Rupiah Banda rejette en bloc toutes les accusations, soutenant qu'il est victime de chasse aux sorcières.

Le président devrait comparaitre mardi devant un juge.

Source: BBC

15:45 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

LES ENSEIGNANTS DE COTE D’IVOIRE ENTRENT EN GRÈVE ILLIMITÉE.


LES ENSEIGNANTS DE COTE D’IVOIRE DÉCLENCHENT UNE GRÈVE TOTALE ET ILLIMITÉE.
Le gouvernement de dramane a fait des ponctions sur les salaires de certains fonctionnaires. Cette mesure dilatoire de dramane s’est effectuée au détriment de ces pères et mères de familles en ces temps difficiles et laborieux. dramane a osé faire des ponctions allant de 43 000 fcfa à 120 000 fcfa à des enseignants du primaire, du secondaire et de l’enseignement technique. Ceux-ci mécontents et très furieux jugent cette décision inappropriée parce qu’ils n’ont observé que 5 jours de grève. Cette décision disent-ils ne correspond à aucune sanction prévue par les statuts et règlements de la fonction publique ivoirienne et donc aux antipodes des normes légales. Ils ont donc entrepris de protester depuis le jeudi dernier où certains enseignants ont déclenché une grève totale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national, jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications. Aujourd’hui, ils ont été rejoints par la quasi-totalité de leurs camarades et collègues qui entendent faire plier dramane et ses ouailles. Actuellement, certains se retrouvent dans des cabarets, la mort dans l’âme parce que dramane ne peut pas tenir ces promesses. Pour l’heure, toutes les forces vives sont informées mais personne ne réagit.
Il faut également noter que les examens blancs prévus des classes de 3è et Terminale des lycées et collèges publics à compter de ce lundi sont mis en mal et donc ne pourront se tenir régulièrement. Le front social est à nouveau en ébullition face à un individu qui n’a que la violence comme solution face aux nombreux problèmes et au drame des ivoiriens.
 
Le gouvernement de dramane a fait des ponctions sur les salaires de certains fonctionnaires. Cette mesure dilatoire de dramane s’est effectuée au détriment de ces pères et mères de familles en ces temps difficiles et laborieux. dramane a osé faire des ponctions allant de 43 000 fcfa à 120 000 fcfa à des enseignants du primaire, du secondaire et de l’enseignement technique. Ceux-ci mécontents et très furieux jugent cette décision inappropriée parce qu’ils n’ont observé que 5 jours de grève. Cette décision disent-ils ne correspond à aucune sanction prévue par les statuts et règlements de la fonction publique ivoirienne et donc aux antipodes des normes légales. Ils ont donc entrepris de protester depuis le jeudi dernier où certains enseignants ont déclenché une grève totale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national, jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications. Aujourd’hui, ils ont été rejoints par la quasi-totalité de leurs camarades et collègues qui entendent faire plier dramane et ses ouailles. Actuellement, certains se retrouvent dans des cabarets, la mort dans l’âme parce que dramane ne peut pas tenir ces promesses. Pour l’heure, toutes les forces vives sont informées mais personne ne réagit.

Il faut également noter que les examens blancs prévus des classes de 3è et Terminale des lycées et collèges publics à compter de ce lundi sont mis en mal et donc ne pourront se tenir régulièrement. Le front social est à nouveau en ébullition face à un individu qui n’a que la violence comme solution face aux nombreux problèmes et au drame des ivoiriens.
— à Paris.

15:11 Écrit par Lavane Murphy dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg